Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Maman au foyer d'une jolie tribu, on partage nos lectures nos sorties nos bricolages et tests divers

les-broutilles-de-nanou.over-blog.com

Challenge lecture 2018 #1 Dix avril de Mélissa Restous

Coucou toi, 

Cette semaine entre autre j'ai lu Dix avril de Mélissa Restous aux éditions Hélène Jacob (et oui je me suis laissé encore tentée par un de leur nombreux ouvrages).

Je classe ce livre dans la catégorie #1 une histoire de fantômes mais il peut aller dans d'autres catégories 53 par exemple un livre avec un chiffre dans le titre.

Challenge lecture 2018 #1   Dix avril de Mélissa Restous

L'histoire : 

Eléonor est une jeune fille différente des autres ; elle a un don qui l’oblige à mener une double vie.

Celle qui paraît être une étudiante ordinaire voit les âmes des morts et aide les esprits à quitter le monde des vivants.

Son existence déjà compliquée est alors bouleversée par une série d’agressions étranges.

Mais cela n’est rien comparé à ce qui l’attend lorsqu’elle fait la rencontre de Yuno, un garçon énigmatique à la beauté parfaite…

Alors j'ai adoré ce livre, déjà le thème ce don que possède cette jeune fille et la façon dont elle s'en sert c'est un thème qui m'attire qui me touche. J'ai beaucoup aimé la personnalité d'Eléonor et celle de Yuno ce jeune homme décédé mais dont l'âme est encore sur terre. J'aime la façon de leur rencontre la complicité qui s'installe entre eux et la façon dont ils appréhendent les évènements qu'ils rencontre. Le livre est très agréable à lire et ce lit rapidement. L'écriture est fluide et j'ai passé un très bon moment avec ce livre. Je l'ai lu sur ma liseuse et je n'ai trouvé aucun temps mort dans ce livre. Un peu d'action avec les anciens amis de Yuno qui sont dans des groupes mafieux qui permet d'avoir quelques passages plus mouvementés.

Alors si toi aussi tu aimes les histoires de fantômes je t'invite à le découvrir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article