Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Maman au foyer d'une jolie tribu, on partage nos lectures nos sorties nos bricolages et tests divers

les-broutilles-de-nanou.over-blog.com

Challenge lecture 2021 #50 Giroflée, vie et mort d'une sorcière de Marie-Noëlle Garric

Coucou toi, 

En ce début de mois de février je me suis plongée dans une lecture de sorcière au bord de la plage tranquille bon entre nous il aurait mieux fallut choisir une sortie dans les bois pour ce livre le lieux aurait été plus approprié quand même.

Un livre de Marie-Noëlle Garric aux éditions Hélène Jacob que j'ai eu lors du calendrier de l'avent 2020. J'ai été séduite par la couverture du livre et son titre Giroflée, vie et mort d'une sorcière avant d'en découvrir le résumé.

Il rentre dans une catégorie du challenge lecture 2021 de Mademoiselle Farfalle qui plus est . Catégorie 50 un livre qui met en scène une sorcière.

Challenge lecture 2021 #50 Giroflée, vie et mort d'une sorcière de Marie-Noëlle GarricChallenge lecture 2021 #50 Giroflée, vie et mort d'une sorcière de Marie-Noëlle Garric

L'histoire : C'est une histoire vrai que celle de Giroflée mais un récit imaginaire que nous livre l'auteur pour tenter de comprendre la vie de celle ci.

Giroflée est une jeune femme qui très tôt à su qu'elle ne voudrait pas subir le même sort que sa mère. C'est à dire une vie de misère et faites de maternités successives. Nous tout ca n'est pas pour elle. Elle ne veut pas connaitre le sort de temps d'autres femmes de son époque. Mais quelle époque d'ailleurs ? Celle du Moyen Age en 1498. A cette époque les conditions de la femme se réduisent à pas grand chose survivre tant bien que mal et enchainer les grossesses. Se retrouver avec une ribambelle d'enfants non ce n'est pas pour elle. Jehanne dite Giroflée à d'autres ambitions bien plus grande. Elle choisit et décide d'être une guérisseuse. Elle trouvera sa voix grâce à sa maîtresse guérisseuse elle même qui va lui enseigner durant toute sa vie et lui transmettre son savoir des plantes et les gestes pour guérir ses prochains.

A travers son récit, ont découvre une Giroflée attentive, désireuse de progresser, en apprentissage constant. Elle raconte comment elle ramasse les plantes et comment sa maîtresse lui à enseigner cet art.

Mais n'oublions pas que nous sommes en 1489,  à cette époque là chasse aux sorcières est là. Car oui les guérisseuses sont considéré comme des sorcières. Comment en serait t'il autrement ? A part Dieu qui peut sauver ses bons chrétiens les grands hommes voient d'un œil noir ses guérisseuses. Si elles soignent avec des plantes il y a forcement de la magie derriere tout ca.

Alors à grand coup de dénonciation les guérisseuses se retrouvent alors enfermées et torturées lors de leur procès devant les hommes d'église et hauts responsables.

Mais voilà elle fut prise et son sort était entre les mains de ces hommes qui ne voyaient en elle qu'une sorcière, une femme de mèche avec le diable. 

C'est donc lors de celui ci que l'ont apprend un peu plus sur la vie de Giroflée. Elle a été torturé pour que Satan sorte de son corps et qu'elle redevienne une bonne chrétienne. Mais Giroflée ne se voyait pas comme une sorcière elle aidait juste son prochain en le soignant avec ce que Dieu avait mis à disposition dans la nature.

A chaque fois qu'elle se retrouve au cachot, elle s'évade dans son jeune passé. Elle ferme les yeux et se laisse aller à des confidences auprès des autres jeunes filles enfermées avec elle. Elle raconte les rivières, les forêts, le vent, les fleurs.... les bienfaits des plantes, la façon dont elle s'en servait. Elle raconte les rencontres faite avec d'autres guérisseurs. Les malades soignés, ceux qui trépassaient car le mal était bien trop grand pour être soigné. Les accouchements qu'elle a fait, les honneurs des femmes sauvées en faisant partir ces grossesses non désirées. Elle raconte malgré tout une vie légère au milieu de la nature mais qui elle le savait était une vie sur le fil.

C'était pour elle une vie heureuse loin de ce qui été prévu pour elle. Elle était libre malgré tout. Et oui les guérisseuses étaient mal vue par l'église. Elle devait faire attention à chaque instant et opérer toujours de manière discrète.

En vain elle à été jugée coupable et a finis sa vie sur le buchet avec ses "sœurs". 

Ce roman historique à l'origine car nous savons qu'elle a existée où elle habitait et quelques traces de son procès deviens vite un roman fantastique grâce à l'auteur qui nous narre ce que la vie de Giroflée à du être.

J'ai beaucoup aimé ce roman qui met en avant le pouvoir des plantes. Bon nombres de tribu encore aujourd'hui dans le monde se soigne encore avec les plantes pour leur vertus. Bon nombres de personnes encore utilisent encore certaines plantes. Nos herboristes seraient donc des descendants de sorciers?  Sommes nous tous encore un peu sorciers ?

Un roman prenant qu'il est difficile de lacher.

Une vie trop courte et qui finis de manière tellement horrible comme tant d'autres à l'époque. L'Eglise réserve toujours un sort terrible aux hérétiques.

J'ai aimé la plume de l'auteur que je soupsonne peut etre d'etre un peu sorcière également par sa connaissance des plantes dont elle a si bien parlé tout au long du récit.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Merci beaucoup de cet avis qui fait très plaisir. Je suis heureuse de savoir que vous avez aimé!
Répondre