Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Maman au foyer d'une jolie tribu, on partage nos lectures nos sorties nos bricolages et tests divers

les-broutilles-de-nanou.over-blog.com

Challenge lecture 2022 #30 Notes sur le chagrin

Coucou toi, 

Ce we j'ai beaucoup lu, j'avais fait pas mal de résa à la médiathèque roman, roman graphique et BD et j'ai tout lu en 2 jours au total 8 livres.

Parmi ses livres, Notes sur le chagrin de Chimamanda Ngozi Adichie aux éditions Gallimard. Je l'ai mis dans la catégorie #30 du challenge lecture 2022 de Mademoiselle Farfalle : un livre dont le titre comporte un sentiment.

Challenge lecture 2022 #30 Notes sur le chagrin

En pleine crise sanitaire mondiale (décidément encore un livre qui parle du coco) une famille est frappé par un décé. Mais voilà que celle ci ne peut se réunir crise sanitaire oblige car le défunt est au Nigéria et ses enfants ? Ils sont bloqués aux Etat-Unis et en Angleterre. 

Chimamanda Ngozi Adichie viens de perdre son père, elle est séparée de ses proches et doit vivre son deuil en solitaire. Elle se sent même empêchée de le faire à cause de cette distance rien ne lui semble réel même sa fratrie qui est sur place et avec qui elle communique par zoom ce n'est pas possible. Elle assiste de loin au va et viens dans sa maison familiale de tout le village, de ses têtes connues et inconnues qui viennent rendre hommage au grand homme qu'était son père. Elle derrière son écran à envie de leur crier de les laisser tranquille, d'arreter de lui voler ses instants auquel elle ne peut assister.

Alors elle va écrire, elle va laisser sa plume courir sur le papier et raconter à travers de cours chapitres sa peine, son chagrin et même sa rage de ne pouvoir être aux côtés des siens. Elle va surtout nous partager l'amour et l'admiration qu'elle porte à son père.

Chimamanda va nous partager de nombreuses anecdotes de sa famille en toute simplicité. C'est touchant de rentrer dans l'intimité de cette famille. Cette famille qui a garder sa culture et sa langue igbos que son papa Jame Nwoye Adichie leur à transmis.

Mais son père n'était pas seulement son père il était également un professeur émérite de l'université du Nigéria, malgré tout il est toujours resté humble et affectueux envers les siens.

A travers ce récit entre rires et larmes de l'auteur j'ai retrouvé l'ambiance que nous avons nous en France lors d'une visite à l'athanée ou à un enterrement. Entre la tristesse de perdre un être bien aimé et les sourires et rigolade en se remémorant des souvenirs heureux de notre cher être disparu.

Un très bel hommage à ce grand homme qui fut son père et à l'amour de cette famille envers leur père bien aimant et bien aimé.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article