Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Maman au foyer d'une jolie tribu, on partage nos lectures nos sorties nos bricolages et tests divers

les-broutilles-de-nanou.over-blog.com

Livre : Le choix de Désirée et Alain Frappier

Coucou toi, 

Aujourd'hui je vais te parler d'un livre au sujet encore tabou : l'IVG. Des femmes se sont battu dans les année 1970 pour que l'IVG devienne légal et dans ce livre nous verrons ce qu'il en est en 2014.

 

Livre : Le choix de Désirée et Alain Frappier

Désirée et Alain Frappier vont nous partager la vie de 1970 et 2014 sur le même sujet. Qu'est ce qui a changé ou non entre ses deux dates. 40 ans se sont écoulé alors y a t'il eu beaucoup de progrès ?

En 1970 les femmes se sont battus pour obtenir le droit de choisir à procréer ou non. Le choix de décider et le pouvoir de disposer de son corps. Dans ces années là il n'était pas rare qu'une femme enchaine les grossesses et qu'elles aient recours à des méthodes douteuses pour faire partir l'enfant. Le nombre de drame humain était important car les conditions dans lesquelles ces femmes subissaient ses avortements clandestins manquaient d'hygiène et de suivis. Les souffrances physiques et psychologiques étaient importante et les femmes réclamaient que l'IVG puisse se dérouler dans des conditions humaines respectable. 

A travers ce livre nous verrons les différentes étapes qui ont permis d'arriver à obtenir une loi pour l'IVG.

Que ce soit avec le manifeste des "343"

343 femmes qui ont eu le courage de signer un manifeste intitulé "Je me suis fait avorter" s'exposant ainsi à des poursuites pénales car l'IVG était interdit elles risquaient la prison,

le procès de Bobigny  procès contre cinq femmes jugées, une jeune fille mineure qui avait subit un viol, sa mère et les 3 autres femmes pour complicité ou pratique de l'avortement.

Et le combat de Simone Veil la loi pour l'IVG 

Le livre est tout en noir et blanc ce qui rend l'ambiance sombre de ses femmes à cette époque ca correspond bien. Nous découvrons comment cela se passait avant la loi et apres celle ci. Les similitudes concernant la prise en charge en fonction de l'époque reste les mêmes, même si côté psycho il y a eu des progrès mais tout dépend des médecins. 

L'ivg n'est pas un moyen de contraception comme certains le pense car il n'est pas de gaité de coeur pour une femme d'aller pratiquer cet acte.

Quand ont pense à une femme qui subit un viol par exemple et qui n'avait pas d'autre choix que de garder cet enfant le poids à porter était à vie alors qu'un enfant se fait dans l'amour.

Aujourd'hui le sujet reste encore tabou c'est mal vu mais c'est un droit durement acquis.

D'ailleurs dans ce récit il y a une page qui nous montre la valise d'une militante au droit pour l'IVG avec sont matériel pour agir, c'est quand même fou avec ce bricolage ce qu'elles arrivaient à faire. Ses femmes étaient très courageuse car les risques étaient grands mais une grossesse non désirée elles étaient prête à tout pour ne pas la subir, et certaines y perdaient la vie.

Avec tous ses combats aujourd'hui une femme qui veut subir une IVG peut le faire dans des conditions plus sécurisée avec un réel suivit. Je trouve ses femmes fort courageuse.

La pilule et le stérilet n'étaient pas non plus facile à obtenir et grâce à ce combat que ces femmes ont mené aujourd'hui les femmes sont maitres de leur corps et ne sont plus sous l'autorité patriarcale comme c'était le cas avant.

Alors merci à toute ses femmes qui ont permis cette avancé dnas notre condition de femme.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article